Ce site a été cofinancé par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural dans le cadre du programme LEADER 2014-2022, la Ville d'Aigurande et l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine d'Aigurande ; il fait partie de l'opération : "Sauvegarde et mise en valeur du patrimoine d'Aigurande", qui comporte la mise en place de quinze panneaux d'information dans Aigurande avec des compléments d'information sur ce site (voir pages Aigurande/parcours historique).

LES PUBLICATIONS DE L’ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE D’AIGURANDE

(ASPAig)

 Une nouvelle publication de l'ASPAig

 au terme de près de deux ans de travail, notre recueil de témoignages : « Les appelés de la contrée d’Aigurande dans la guerre d’Algérie » vient de paraître. Pour son troisième recueil de témoignages, l’ASPAig a choisi d’inviter les anciens encore présents dans la contrée aigurandaise, appelés pendant leur service militaire à participer à la guerre d’Algérie (ou, pour quelques-uns aux combats en Tunisie) entre 1954 et 1962, à rassembler leurs souvenirs pour raconter ce qu’ils ont vécu dans ce conflit. La traversée de la Méditerranée était parfois une première épreuve, lorsque, entassés dans les cales d’un ancien paquebot reconverti en transport de troupes, ils devaient subir une de ces tempêtes du golfe du Lion que même les marins aguerris redoutent. Puis ils se retrouvaient dans un pays inconnu, au climat souvent difficile, hébergés dans des conditions tout à fait sommaires, où l’hygiène n’était généralement pas la priorité et la sécurité était difficile à assurer. Beaucoup, pendant leur séjour au Maghreb, ont vécu avec la peur quasi permanente, nuit et jour, d’un ennemi invisible mais partout présent ; ils ont côtoyé la mort, parfois de camarades tombés à leur côté ; ils étaient plongés dans des situations sans autre alternative que de mener, ou d’accepter s’ils n’étaient que témoins, des actions que leur conscience souvent réprouvait. La solidarité très forte entre appelés leur a permis de tenir. Revenus à la maison, ils ont tenté - sans y parvenir - d’oublier ce qui a été, pour la majorité d’entre eux, un cauchemar. Le résultat est un document exceptionnel, dont l’intérêt dépasse la contrée aigurandaise, pour qui veut comprendre cet épisode qui a marqué durablement les deux pays belligérants. Trente témoignages illustrés de photos et de cartes et complétés par un résumé de l’histoire de cette guerre.

 

 

                                                                                          

 

  Notre association a déjà publié :

« Aigurande pendant la guerre de 1939/45 – Recueil de témoignages : Aigurandais et réfugiés. » Publié en 2015

Cette trentaine de témoignages, illustrés, d'Aigurandais ou de réfugiés à Aigurande, nous fait revivre cette guerre, depuis l'arrivée de 550 strasbourgeois en septembre 1939 jusqu'à la libération de 1944/45 avec ses drames, ses angoisses, ses privations mais aussi ses actes de solidarité, aussi discrets qu'admirables, la mise en place de la Résistance, la constitution du maquis d'Aigurande et sa participation à la libération du Pays.

 Christian JEAUMEAU : « Aigurande-sur-Bouzanne et ses alentours au fil du temps » Réédition revue et complétée par l’auteur en 2016.

Christian JEAUMEAU dresse un panorama des commerces et de la vie sociale d’Aigurande et de ses environs de 1900 à 2007 dans ce magnifique livre illustré de plus de 340 photos et cartes postales, souvent inédites, puisées dans sa collection et dans des albums de famille que beaucoup de personnes lui ont ouverts.
 
 

  « Comment vivaient les Aigurandais entre 1900 et 1950 » Recueil de témoignages publié en 2018.

Les témoignages recueillis par l’ASPAig sont comme des micro-romans qui nous dépeignent la vie pendant la première moitié du XXème siècle à Aigurande et dans ses parages. Vies de dur labeur : chacun savait que pour manger, il lui fallait trouver un gagne-pain et travailler sans compter son temps. Nous peinons à imaginer aujourd’hui ce qu’était alors le confort, tout à fait sommaire, dans la plupart des maisons où cohabitaient trois générations. L’espérance de vie était bien plus faible que maintenant. Malgré cela, nous découvrons des gens souvent heureux de vivre et le lecteur trouvera probablement dans ces témoignages des valeurs, des exemples, qui méritent de nous faire réfléchir sur notre façon actuelle de nous comporter. Cet ouvrage, bien documenté et abondamment illustré, permettra de se faire une idée précise de ce qu’était la vie au début du siècle dernier dans notre jolie contrée du Boischaut Sud.

Ces ouvrages sont disponibles : 

 

          - Auprès de l’ASPAig : nous contacter (voir page contacts de notre site web). Nous pouvons assurer l’expédition du nombre d’ouvrages désiré

          - A Aigurande :  Librairie Rault - 13 place du Champ de Foire - 36140 Aigurande 

                                      Intermarché - La Combette - 36140 Aigurande

          - A La Châtre :   Presse – Librairie du Marché  -  1-3 place du Marché  - 36400 La Châtre

          - A Châteauroux : Librairie Arcanes – 10, rue de la Gare – 36000 Châteauroux

          - A Eguzon : Palancher Jean-François - Tabac-Presse - 7, place de la République - 36270 Eguzon-Chantôme (uniquement le recueil de témoignages 

                             « Les appelés de la contrée d’Aigurande dans la guerre d’Algérie »)

 
 

 

Les bulletins de l’ASPAig :

 Nous diffusons régulièrement (deux fois par an), à tous nos adhérents, un bulletin illustré, qui décrit la vie de notre Association et les résultats de ses travaux.

Sont déjà parus :

  •  Bulletin n° 1 – Août 2016 (16 pages) avec le sommaire suivant :
  1. Editorial
  2.  Activités de l’ASPAig
  3.  Ouvrages publiés par l’ASPAig
  4.  Essai de résumé de l’histoire d’Aigurande
  5.  Les écoliers de la Gilotterie dans les années 1945
  6.  Le dernier baraquement : un patrimoine à sauvegarder ?
  •  Bulletin n° 2 – Janvier 2017 (12 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Compte rendu de notre Assemblée Générale du 14 novembre 2016
  3.  Ouvrages publiés par l’ASPAig
  4.  Quelques chapitres de l’histoire d’Aigurande : église Notre-Dame, le vieil Aigurande, le patronage Saint-Marc.
  •  Bulletin n° 3 – Novembre 2017 (12 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Nos prochains rendez-vous
  3.  Nos activités en 2017
  4.  Ouvrages publiés par l’ASPAig
  5.  Nos bouchures, héritage d’un passé révolu ou atout pour l’avenir ?
  6.  Un très beau savoir-faire : les brodeuses « Aux fils d’Aigurande »
  7.  Contributions de nos adhérents : - Un chemin du souvenir de la Grande Guerre autour d’Aigurande - Denise de Déols et André de Chauvigny, seigneurs du Bas-Berry - A propos d’un banc de la chapelle ND de la Pitié à Aigurande
  •  Bulletin n° 4 - Avril 2018 (4 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Nos prochains rendez-vous
  3.  Compte rendu de notre Assemblée Générale annuelle du 16 novembre 2017
  4.  Ouvrages publiés par l’ASPAig
  5.  Chez nos voisins et amis de Neuvy-Saint-Sépulchre.
  •  Bulletin n° 5 - Octobre 2018 (8 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Nos prochains rendez-vous
  3.  Ouvrages publiés par l'ASPaig
  4.  Notre patrimoine en photos
  5.  Un beau projet à Saint-Denis-de-Jouhet : la pommeraie idéale.
  6.  Le programme d'Aequoranda pour fin 2018
  7.  Les commémorations de la fin de la guerre de 1914/18
  8.  Quelques chapitres de l'histoire d'Aigurande : place de la Promenade et Champ de foire.
  •  Bulletin n° 6 - Février 2019 (8 pages) :
  1.  Editorial
  2. Nos prochains rendez-vous
  3.  Ouvrages publiés par l'ASPAig
  4.  Compte rendu d'activités de l'ASPAig en 2018
  5.  Aigurande et sa contrée à la frontière de l'Occitanie
  6.  Libre opinion
  7.  Quelques chapitres de l'histoire d'Aigurande : la gare et le chemin de fer à Aigurande.
  •  Bulletin n° 7 - Août 2019 (20 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Nos prochains rendez-vous
  3. Ouvrages publiés par l'ASPAig
  4.  Quelques chapitres de l'histoire d'Aigurande :                                                                                                                                                                                                     -   Il y a 80 ans : la déclaration de guerre et l’arrivée à Aigurande des réfugiés strasbourgeois. Petite histoire des baraquements.                                                                       -   Miracle à Aigurande ? A propos de la chapelle sainte Germaine de l’église Notre-Dame.
  •  Bulletin n° 8 - Février 2020 (8 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Nos prochains rendez-vous : les manifestations organisées par l'ASPAig
  3.  Ouvrages publiés par l'ASPAig
  4.  Compte-rendu d'activités de l'ASPAig en 2019
  5.  Le reliquaire-ostensoir de Sainte Germaine de l'église Notre-Dame d'Aigurande
  •  Bulletin n° 9 - Novembre 2020 (8 pages) :
  1.  Editorial
  2.  Nos prochains rendez-vous
  3.  Ouvrages publiés par l'ASPAig
  4.  Un parcours historique dans Aigurande
  5.  Rubrique nécrologique
  6.  Quatre circuits pour découvrir Aigurande et sa campagne
  7.  Des éoliennes dans la contrée aigurandaise ? Dossier d’information.
  • Bulletin n° 10 - Juin 2021 (8 pages) : 
  1. Éditorial.                                                                                                   
  2. Compte rendu d’activités de l’année 2020                                                                      
  3. Ouvrages publiés par l’ASPAig                                                                             
  4. Rubrique nécrologique                                                                                        
  5. Quelques chapitres de l’histoire d’Aigurande                                                                             
    Le docteur Henri Brino                                                         
    La maison Arnaud-Jammet
  • Bulletin 11 - Décembre 2021 (24 pages) :
  1. Éditorial.
  2. La vie de lASPAig :
  3. Publications de l’ASPAig
  4. Rubrique nécrologique
  5. Le siège d’Aigurande en 1199 par Philippe Barlet
  • Bulletin n°12 - Avril 2022 (24 pages) : 
  1. Éditorial.
  2. Compte rendu dactivités de lASPAig en 2021
  3. Publications de lASPAig
  4. Rubrique nécrologique
  5. La Grande Mademoiselle, cousine rebelle du roi et Dame dAigurande par Bernard Allorent.
  6. Le plus ancien document écrit actuellement connu sur Aigurande par Philippe Barlet

 

Un Dépliant guide du parcours historique : 

« Aigurande Découvrez mille ans d’histoire Plan-Guide pour la visite historique »

Il est disponible au bureau du tourisme, rue Jean-Marien Messant à Aigurande.